vendredi 13 juillet 2007

RÉCUP: Freecycle


Le réseau mondial Freecycle est constitué d'une multitude de groupes à travers le globe. Il s'agit d'un mouvement basique de personnes qui offrent (et récupèrent) des objets gratuitement dans la ville où ils habitent (et alentours).
Les groupes Freecycle mettent en relation des personnes qui souhaitent se débarrasser d'objets qui les encombrent avec des personnes qui en ont besoin. Notre but est de libérer les espaces naturels d'objets abandonnés bien qu'encore utiles. En utilisant ce que nous avons déjà sur cette planète, nous réduisons le consumérisme à outrance, la production de masse, et en réduisons l'impact nocif sur la planète. Un autre avantage à utiliser Freecycle est qu'il nous incite à nous défaire d'acquisitions compulsives dont nous n'avons plus usage et encourage chacun à adopter une attitude communautaire.
Freecycle : comment ça marche ?
Tout élément posté doit être gratuit, légal et convenant à tous les âges. Lorsque vous souhaitez OFFRIR quelque chose - qu'il s'agisse d'une chaise, d'un télécopieur, d'un piano ou d'une ancienne porte, il vous suffit simplement d'envoyer un message à votre groupe. Les personnes intéressées répondent au message mais seul celui qui OFFRE reçoit ces messages, et la suite des échanges se fait en dehors de la liste, par emails privés.
Ensuite le donneur décide à qui il remettra l'objet à partir des réponses qu'il aura reçues et convient avec lui d'un rendez-vous pour venir le retirer. Une fois le don terminé, il ne reste plus au donneur qu'à envoyer au groupe un message PARTI.
Les objectifs de Freecycle sont d'empêcher les milieux naturels d'être transformés en décharges et de contribuer à la construction de communautés. Un autre aspect bénéfique du fonctionnement du réseau Freecycle est celui sur l'environnement en réduisant la production de gaz d'échappement provoqué par les déplacements. L'effet boule de neige est qu'un grand nombre de personnes feront des économies en récupérant pour leur plus grand bonheur des objets dont ils ont réellement besoin.
Voir la liste en France.

Aucun commentaire: